You are currently viewing Tarot d’Osho : Le Tarot Zen

Tarot d’Osho : Le Tarot Zen

Le Tarot Zen Osho, bien que sa structure soit identique à de nombreux jeux de tarot, présente une philosophie bien différente. Car si la plupart des tarots ont un caractère plutôt prédictif, le tarot d’Osho, quant à lui, est davantage porté sur l’évolution spirituelle.

Publié en 1995, ce jeu de tarot présente des cartes magnifiquement illustrées par la dessinatrice Ma Deva Padma. La beauté de ces images et l’esprit moderne du Tarot Zen Osho en font l’un des jeux de tarot les plus connus à travers le monde.

Qu'est-ce que le tarot Zen d'Osho ?

Le tarot d’Osho doit son nom à Rajneesh Chandra Mohan Jain, plus connu sous le nom d’Osho.

Ce maître spirituel indien, qui vécut durant la seconde moitié du 20ème siècle, est particulièrement connu pour ses méthodes de méditation active. Il était également convaincu que chaque individu devait développer sa propre conscience intérieure afin de s’épanouir pleinement.

Cette philosophie se retrouve donc parfaitement dans le Tarot Zen Osho. Sans chercher à prédire l’avenir, le jeu permet d’explorer notre « moi intérieur » afin de trouver le Bouddha qui est en chacun de nous.
Il est ainsi possible de poser n’importe quelle question lors d’un tirage : les cartes nous permettront alors de prendre conscience de ce que l’on refuse de voir.

En ce sens, le Tarot Zen Osho est particulièrement intéressant pour les adeptes du développement personnel. Et comme le résume si bien Osho, ce jeu a un objectif clair : « Devenir un Bouddha au lieu de le vénérer ».

Du côté de la composition du jeu, on retrouve une structure similaire au traditionnel tarot de Marseille : 22 arcanes majeurs et 56 arcanes mineurs. Il présente toutefois une carte supplémentaire : la carte du Maître.

Tarot Zen d'Osho : Méthode de tirage

Le tarot d’Osho peut être tiré de différentes façons.

La méthode la plus simple est le tirage à une carte. Il permet de définir l’objectif du jour : la pensée sur laquelle vous devez vous focaliser en priorité.

Une autre méthode souvent utilisée est le tirage à 5 cartes. Après avoir mélangé les cartes et coupé le jeu, il vous suffit de placer 5 cartes face à vous :

  • La première représente le thème à questionner ;
  • La seconde représente l’influence intérieure qui s’exerce sur la situation du consultant ;
  • La troisième illustre quant à elle l’influence extérieure ;
  • La quatrième indique ce qui est nécessaire pour trouver une solution ;
  • La cinquième illustre la solution.

Tarot Zen d'Osho : Signification des cartes

Les Arcanes Majeurs

Tarot d'Osho : 0 - Le Mat

Carte Osho 0 : le Mat

Cette carte indique qu’il faut laisser le passé derrière nous, et nous fier à notre intuition.

Le savoir ne doit pas nous empêcher de tenter de nouvelles expériences : il faut saisir toutes les opportunités qui se présentent à nous.

Carte Osho I : l'Existence

Cette carte nous invite à nous sentir chez nous, où que l’on soit.

Nous sommes sur Terre pour une raison précise, et personne ne peut prendre notre place.

Carte Osho II : la Voix Intérieur

Nous devons découvrir notre vérité en notre for intérieur. Il faut se détacher de toutes ces petites voix qui nous encombrent l’esprit, et laisser la vérité s’exprimer à travers nous.

Carte Osho III : la Créativité

La créativité est une façon d’être, les compétences et le savoir-faire ne sont que des outils.

Il faut laisser l’énergie créatrice émaner d’elle-même : elle est une bénédiction pour les autres et pour nous-mêmes.

Carte Osho IV : le Rebelle

La carte du rebelle représente un homme résolument maître de son destin.

Elle nous pousse à sortir de la masse afin d’assumer qui nous sommes : il n’y a qu’ainsi que l’on s’éloignera de la souffrance.

Carte Osho V : la Vacuité

Le vide est partie intégrante de l’univers. Il est présent avant et après notre existence.

Entre les deux, il faut donc apprendre à se laisser porter : l’agitation et le stress n’ont pas lieu d’être !

Carte Osho VI : les Amoureux

Cette carte nous apprend le véritable sens de l’amour : il se situe entre la sexualité et la compassion.

Il faut aller au-delà de l’amour physique qu’est la sexualité, afin d’évoluer vers un état plus méditatif.

Carte Osho VII : la Conscience

La conscience de soi permet de se détacher du passé, et de ne pas être entravé par les projections dans le futur.

Il faut vivre l’instant présent pour s’épanouir pleinement.

Carte Osho VIII : le Courage

Faire preuve de courage est indispensable pour vivre heureux.

Il faut oser se lancer, même si le chemin nous est inconnu : comme la graine qui pousse sans savoir ce qu’elle va devenir.

Carte Osho IX : la Solitude

Cette carte nous invite à réfléchir à la manière dont on aborde la solitude.

Même en étant seul, notre présence peut remplir tout l’espace : il n’y a alors besoin de personne pour se sentir épanoui.

Carte Osho X : le Changement

La vie forme un cycle, la naissance est suivie par la mort, la haine par l’amour, le succès par l’échec, etc. Il faut réussir à identifier ce cycle pour pouvoir en sortir.

Carte Osho XI : la Percée

Chacun possède un grand chaos en lui-même. La méditation peut nous permettre de traverser ce chaos afin d’effectuer une percée et de renaitre pleinement.

Carte Osho XII : la Nouvelle Vision

La vie ne se limite pas à notre corps physique. Il faut réussir à voir au-delà afin d’appréhender l’existence dans toutes ses dimensions.

Carte Osho XIII : la Transformation

Cette carte nous invite à lâcher prise. Il faut faire fit de nos croyances et de nos doutes, et apprendre à raisonner avec le cœur.

Carte Osho XIV : l'Intégration

La carte de l’intégration symbolise l’union. L’union du féminin et du masculin, de la vie et de la mort, de la gauche et de la droite, etc. Nous formons un tout, indivisible.

Carte Osho XV : le Conditionnement

Cette carte est comme une mise en garde contre la société. En nous conditionnant, elle nous prive de notre liberté. Nous devons nous libérer de ces chaines afin de découvrir notre véritable identité.

Carte Osho XVI : la Foudre

Lorsque la terre semble trembler sous nos pieds, il ne faut pas aller à son encontre. Nous devons accepter la destruction : c’est ainsi que l’on en ressortira plus fort.

Carte Osho XVII : le Silence

Le silence est la seule chose qui ne meurt jamais. Même s’il dérange certaines personnes, il ne faut pas en tenir compte. La méditation nous permettra de sonder notre propre silence intérieur.

Carte Osho XVIII : les Vies Antérieures

Cette carte est un appel au réveil. Il faut apprendre à analyser le cycle discontinu de nos vies et se détacher du passé afin d’atteindre une forme de sagesse.

Carte Osho XIX : l'Innocence

Plutôt sereine, cette carte évoque l’innocence qui nous a progressivement quittés en grandissant. Elle nous incite à renouer avec ces émotions pures que l’on avait enfants.

Carte Osho XX : Au-delà de l'Illusion

Il ne faut pas porter trop d’importance au réel qui se trouve à l’extérieur. La plus grande richesse se trouve à l’intérieur : c’est en nous-mêmes que l’on fera la part des choses entre rêve et réalité.

Carte Osho XXI : l'Achèvement

Toute chose a une fin. Face à ce constat, nous pouvons nous désoler que la fin arrive, ou accepter qu’un aboutissement appelle un nouveau commencement.

Carte Osho XXII : le Maître

Le maître nous permet d’activer l’énergie qui circule en nous-mêmes. Il faut apprendre auprès d’un maître : non pour le suivre aveuglément, mais pour s’en inspirer avant de poursuivre notre chemin.

Les Arcanes Mineurs

Les 56 arcanes mineurs sont organisés en 4 séries :

  • La série du Feu, qui représente l’énergie ;
  • La série de l’Eau, qui symbolise les émotions ;
  • La série des Nuages, en lien avec le mental ;
  • La série de l’Arc-en-ciel, liée au physique.

La série du Feu

Le créateur (le Roi)

Chaque homme sur la Terre est un chef-d’œuvre. Il est temps d’en prendre conscience et d’exprimer ce que nous sommes au plus profond de nous.

Le partage (la Reine)

Cette carte nous incite à partager tout l’amour qui nous vient du cœur. Cette abondance de joie et de bonheur sera tout aussi merveilleuse pour nous que pour les autres.

L'intensité (le Cavalier)

Le Cavalier du Feu nous invite à agir avec intensité. Cela pourra peut-être déranger, ou tonifier ceux qui nous entourent : le jugement des autres importe peu.

L'espièglerie (le Valet)

Le Valet du Feu nous rappelle que la vie est un jeu. Il faut arrêter d’être toujours sérieux et appréhender la vie avec beaucoup d’innocence et de légèreté.

La source (l'As)

Cette carte nous incite à lâcher le mental et à nous enraciner. Nous pourrons ainsi nous brancher au vaste réservoir d’énergie qu’est la Source.

Les possibilités (le Deux)

Tout un monde de possibilités s’offre à nous. Il n’y a aucune limite, et l’existence nous fournit tout ce dont on a besoin. Il faut célébrer ce cadeau !

L'expérience de l'existence (le Trois)

L’expérience, c’est ressentir cette connexion avec le monde qui nous entoure. Soyons curieux et écoutons ce que la nature a à nous dire.

La participation (le Quatre)

Il faut arrêter d’être spectateur de notre vie, et devenir un participant. La vie est immensément plus belle lorsque l’on y participe de tout son cœur !

La totalité (le Cinq)

Cette carte nous incite à ne pas nous éparpiller. Il faut être pleinement présent dans chaque chose que l’on fait : cela donnera une merveilleuse vitalité à tout ce que l’on entreprend.

Le succès (le Six)

Il faut savourer le succès tant qu’il est là, mais ne pas oublier qu’il ne peut durer éternellement. Cela fait partie du cycle de la vie : un succès éternel deviendrait vite ennuyeux !

Le stress (le Sept)

Tout le monde connait des tensions dans sa vie. Il ne sert à rien de s’y opposer, car cela ne ferait qu’accentuer ces tensions : il faut accepter de lâcher prise.

Le voyage (le Huit)

Cette carte nous incite à nous concentrer sur le voyage plutôt que sur la destination. Il ne faut pas lutter contre les changements, ou vouloir tout planifier pour atteindre un but à tout prix.

L'épuisement (le Neuf)

Chercher à tout prix à garder le contrôle ne fait qu’épuiser notre énergie personnelle. Nous devons casser cette routine et accepter de voyager vers l’inconnu.

La répression (le Dix)

La vie nous amène parfois à ressentir du stress et des tensions. Il faut évacuer ces tensions pour laisser l’énergie circuler librement.

La série de l'Eau

La guérison (le Roi)

Le Roi de l’Eau nous incite à ne plus nous cacher. Nous devons nous ouvrir aux autres et accepter nos blessures, afin de guérir progressivement.

La réceptivité (la Reine)

Soyons réceptifs à ce qui nous entoure, voilà le message de la Reine de l’Eau. Nous devons écouter et rester passifs afin d’être en harmonie avec l’univers.

La confiance (le Cavalier)

Cette carte nous incite à faire preuve d’une confiance absolue. Il faut oser se jeter dans l’inconnu, même si cela nous effraie.

La compréhension (le Valet)

Si nous avons l’impression d’être enfermés dans une cage, ce n’est en réalité qu’une illusion. Nous devons lâcher les barreaux et déployer nos ailes vers la liberté.

Suivre le courant (l'As)

Cette carte symbolise le fait de se laisser porter par le courant. Il est inutile de nager à contre-courant : la vie nous emmène là où l’on devrait être.

L'amitié (le Deux)

La solitude est belle, tout comme les relations sont belles. Il n’y a pas de dépendance : simplement de l’amour et de la gratitude pour les moments que l’on partage ensemble.

La fête (le Trois)

La célébration vient de l’intérieur. Il est inutile d’attendre après un événement quelconque : tout dans la vie est sujet à faire la fête. Il faut arrêter de trop penser !

L'introspection (le Quatre)

Cette carte nous incite à prendre de la distance par rapport à nos propres pensées. Il s’agit de l’essence même de la méditation : observer notre mental comme s’il n’était pas le nôtre.

L'attachement au passé (le Cinq)

Il ne faut pas s’accrocher au passé. Ce qui n’est plus n’est plus ! Et le présent deviendra bientôt passé. Il faut simplement savoir lâcher prise.

Le rêve (le Six)

La recherche de l’amour s’explique par un profond sentiment de solitude. Nous ne devons pas être dépendants des autres : personne ne peut nous apporter le bonheur, si ce n’est notre propre richesse intérieure.

Les projections (le Sept)

Nous projetons sur les autres l’image que notre mental a construite. Les jugements que l’on porte sur les gens nous empêchent de voir la réalité.

Le lâcher-prise (le Huit)

Cette carte nous invite à ne plus lutter contre notre nature profonde. Lorsque nous aurons abandonné l’idée de nous comparer aux autres, nous connaitrons alors la libération.

La paresse (le Neuf)

Lorsque l’on a l’impression d’avoir tout accompli, il reste en réalité de nombreuses choses à faire. Il ne faut pas se laisser emporter par la paresse et continuer à explorer chaque recoin de l’univers.

L'harmonie (le Dix)

La simplicité est la clé de l’épanouissement. Nous devons écouter notre cœur et apaiser notre esprit pour nous sentir enfin libres.

La série des Nuages

La répression (le Roi)

Les blessures du passé sont enfin prêtes à se refermer. L’ouverture et l’acceptation nous permettront de guérir et d’aider les autres à en faire autant.

La morale (la Reine)

Tous nos jugements ne sont que le fruit de notre conditionnement. Il est essentiel de s’en libérer afin de commencer à voir la vie telle qu’elle est réellement.

La lutte (le Cavalier)

Nous avons souvent tendance à passer à l’attaque pour mieux nous protéger. Cette carte nous incite alors à cesser le combat : il faut laisser entrer l’amour en nous.

Le mental (le Valet)

Notre tête est remplie de toutes nos préoccupations, comme un épais nuage qui nous empêche d’atteindre la clarté spirituelle. Il faut faire preuve de détermination pour le laisser partir.

L'Éveil (l'As)

Tout ce qui est issu de la matière finit par mourir. Seul le non-mental est éternel. Lorsque cette carte apparait d’un tirage, elle signifie que nous avons acquis cette clarté, qui nous permettra d’élever notre conscience.

La schizophrénie (le Deux)

L’homme est divisé par nature. Lorsque l’on hésite entre deux choses, il ne faut pas y réfléchir trop longtemps : cette carte nous incite à suivre notre cœur.

L'isolation (le Trois)

La plupart des hommes sont conditionnés à fermer leur cœur pour ne pas être blessés. Il faut casser cet isolement et nous laisser aller pour mieux guérir.

L'ajournement (le Quatre)

Cette carte nous incite à ne pas remettre les choses à plus tard. Il faut mettre de côté les pensées hésitantes et agir dans l’instant.

La comparaison (le Cinq)

Tout a sa place dans le monde, personne n’est inférieur ou supérieur. Nous devons arrêter de nous comparer aux autres et chercher en nous-mêmes notre propre potentiel.

Le fardeau (le Six)

La carte du fardeau nous invite à nous libérer des attentes des autres. Elles ne font que nous alourdir, alors que nous avons nos propres rêves à accomplir !

La politique (le Sept)

Le mental est comme les politiciens. Il cherche à manipuler les gens afin d’obtenir ce qu’il veut. Prendre conscience de cette vérité nous permettra de reprendre le contrôle.

La culpabilité (le Huit)

Se laisser accabler par la culpabilité ne nous avance à rien. Arrêtons de nous punir nous-mêmes : l’essentiel est d’apprendre la leçon et de continuer à aller de l’avant.

La douleur (le Neuf)

La douleur ne sert pas à nous rendre tristes, mais à nous rendre plus alertes. Nous devons utiliser nos propres souffrances pour nous transformer profondément.

La renaissance (le Dix)

Notre conscience est comme un miroir. Tout dans notre vie passe et change : il faut permettre ce changement afin d’évoluer.

La série de l'Arc-en-ciel

L'abondance (le Roi)

Il faut être entier pour vivre épanoui. Seule l’union du monde matériel et du monde intérieur nous permettra d’atteindre une harmonie totale.

L'épanouissement (la Reine)

Cette carte nous invite à lâcher prise. La rigidité nous empêche de vivre : nous devons apprendre à nous laisser porter et à nous ouvrir à l’inconnu.

Le ralentissement (le Cavalier)

Le Cavalier de l’Arc-en-Ciel nous pousse à rester tranquilles. Il est inutile de se presser ou de s’agiter. Faisons ce que nous avons à faire tout en restant calme et centré.

L'aventure (le Valet)

Quel que soit le voyage que nous entreprenons, nous devons garder confiance. L’innocence et l’ouverture d’esprit nous permettront de voir chaque instant de notre vie comme une grande aventure.

La plénitude (l'As)

La plénitude est comme une pluie de fleurs à l’intérieur de nous-mêmes. Elle nous offre la possibilité d’évoluer dans n’importe quelle direction en toute sérénité.

L'instant présent (le Deux)

Le passé n’a plus lieu d’être et le futur peut bien attendre. Seul le présent compte. Nous devons avancer de façon légère : l’expérience viendra d’elle-même.

Le guide (le Trois)

Chacun de nous possède son propre guide. Il est à l’intérieur de nous. Cette carte nous invite à ignorer les suggestions extérieures pour écouter celles qui viennent de l’intérieur.

L'avarice (le Quatre)

Cette carte incite au partage. Les biens matériels et la richesse n’ont de valeur que si on les partage autour de nous : il ne faut pas s’y accrocher.

L'exclu (le Cinq)

La solitude nous fait nous sentir impuissants. Nous avons pourtant toutes les cartes en main pour briser nos chaînes et devenir qui nous souhaitons.

Le succès (le Six)

Faire des compromis ne nous amène à rien. Cela nous rend confus, et nous n’avançons alors dans aucune direction.

La patience (le Sept)

Cette carte nous met en garde contre l’impatience dont fait preuve l’humanité. Il nous faut apprendre à devenir patients : c’est ainsi que l’on pourra vivre en harmonie avec le monde qui nous entoure.

La banalité (le Huit)

Nous devons faire preuve d’un engagement total dans chaque tâche. En restant simple et présent à chaque instant de notre vie, nous pourrons nous épanouir pleinement.

La maturité (le Neuf)

Cette carte nous indique qu’il est temps de partager notre richesse intérieure autour de nous. Aucun effort ne sera nécessaire : cela se fera le plus naturellement du monde.

Nous sommes le monde (le Dix)

Nous devons célébrer le monde ensemble. La vie est faite pour se réjouir, pour partager : faisons preuve de gratitude pour tout ce qu’elle a à nous offrir !

Foire Aux Questions (FAQ)

Peut-on tirer soi-même les cartes du Tarot Zen Osho ?

La réponse est oui ! Tirer les cartes pour vous peut également vous aider à vous familiariser avec le jeu.

Dans un premier temps, entrainez-vous avec le tirage à une carte : vous tirez la carte du jour le matin en vous aidant du livret explicatif pour l’interprétation.

Lorsque vous serez plus à l’aise, vous pourrez ensuite effectuer des tirages à 3 ou 5 cartes. Veillez toutefois à ne pas tirer les cartes trop souvent : cela pourrait nuire à la clarté de vos interprétations.

Où se procurer les cartes du Tarot Zen Osho ?

Normalement, vous trouverez le jeu du Tarot Zen d’Osho dans les librairies ésotériques près de chez vous.

Vous pouvez également vous le procurer sur le site de Cultura ou directement en magasin.

Ou encore sur Amazon :

LangueFrançais
Nombre de cartes78 cartes
Taille des cartes11,3 x 7,8 cm
LivretOui
Un petit vote pour un grand soutien 🥰
5/5

Laisser un commentaire